Jacques Maximin : le monstre sacré de Cagnes-sur-Mer

Jacques Maximin : le monstre sacré de Cagnes-sur-Mer

17 mai 2013

blogs.lexpress.fr – Jacques Maximin a une collection de casseroles à faire pâlir son ancien ami Jacques Médecin, ex-maire de Nice au passé judiciaire houleux, dont il a écrit en sous-main La Cuisine du comté de Nice, en 1972.Deux cent cinquante braisières, sauteuses, marmites, bassines en cuivre étamé, gravées à son patronyme, qu’il a trimballées comme un trésor de guerre, partout où il a allumé le feu, de l’hôtel Negresco à son bistrot de Cagnes-sur-Mer.

pour aller plus loin
17 mai 2013