Et si on apprenait à dynamiser l’apprentissage ?

Et si on apprenait à dynamiser l’apprentissage ?

19 août 2014

Pour relancer l’apprentissage, Manuel Valls a ressorti le levier des aides, qui n’a jamais permis d’y parvenir. Le Premier ministre a besoin de l’implication des entreprises, comme en Allemagne. Les négociations se poursuivent, le chômage des jeunes aussi. La France ne compte que 420.000 jeunes en apprentissage, contre plus de 1,5 million en Allemagne. Certes, la population y est plus élevée et les systèmes d’apprentissage sont assez différents. Lire plus sur: slate.fr

pour aller plus loin
19 août 2014