Les compagnons du devoir s’emparent de l’impression 3D

25/04/2017


Les compagnons du devoir s’emparent de l’impression 3D

Suivre la formation des compagnons, c’est choisir l’excellence à la française. Si on y reçoit une formation aux techniques traditionnelles, on est aussi à la pointe de la technologie.

Les compagnons s’initient désormais à la maîtrise de l’impression 3D. L’outil automatisé peut sembler étrange dans les mains des compagnons, mais avec un apprentissage précoce des différentes techniques, ils seront à même de les intégrer dans leur travail.

Mais qu’on ne s’y méprenne pas : le design et le dessin par ordinateur fait partie de la formation des compagnons depuis longtemps. Il s’agit désormais de produire des objets directement et en un temps record, avant de pouvoir s’atteler à l’ouvrage. Outre se projeter, cela permet également d’obtenir une valeur ajoutée commerciale : les belles maquettes peuvent être conservées par les clients, avant qu’ils ne voient l’oeuvre terminée.