Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat

 

 

En octobre dernier, le Fonds national de promotion et de communication de l’Artisanat confiait une enquête à l’institut BVA pour mieux connaître l’opinion des Français sur l’Artisanat et les artisans. Et le verdict est sans appel, ils préfèrent l’Artisanat !

En effet, les différentes données récoltées nous apprennent que les Français préfèrent définitivement consommer artisanal. Face à ce constat largement favorable, le FNPCA lance sa nouvelle campagne et conforte les Français dans ce choix en affirmant : « Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat ».

 

Dynamisme local, création d’emploi et transmission par l’apprentissage

 

Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat, mais pourquoi ? Au-delà de trouver son explication dans le fondement même de l’Artisanat, à savoir la qualité, la proximité et le savoir-faire, 3 raisons évidentes viennent renforcer cette préférence des Français : le dynamisme local, la création d’emploi et les perspectives d’avenir avec l’apprentissage.

Convaincus du rôle économique que joue l’Artisanat dans notre pays, les Français sont à la fois sensibles et attirés par les métiers et les voies d’orientation que le secteur propose. Un constat corroboré par Antoine Monnin, directeur du FNPCA : « Une chose est sûre, aujourd’hui, l’Artisanat est reconnu comme un acteur économique incontournable et les Français le disent, ils préfèrent l’Artisanat tant en matière de consommation qu’en terme de formation et de voie d’orientation. Grâce à cette campagne nous pouvons l’affirmer à l’ensemble des Français : Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat ».

Une attirance pour l’Artisanat qui engendre un gain d’intérêt pour l’apprentissage. Selon l’étude BVA, alors même que l’Artisanat était considéré par l’opinion publique encore récemment comme une voie de garage, aujourd’hui, 77% des Français conseilleraient à un de leurs enfants ou à un proche de choisir l’apprentissage pour devenir artisan. Un chiffre qui en dit long sur les changements de mentalité, et l’abandon des préjugés sur l’apprentissage, avec pour preuve ultime le nombre grandissant de néo-artisans qui décident de se reconvertir dans les métiers l’Artisanat.

La bonne santé du secteur a certainement eu raison de nombreux sceptiques, et encourage les Français à avoir de plus en plus confiance en leurs artisans. Une confiance grandissante qui se traduit par une consommation de plus en plus accrue, 3 Français sur 10 faisant très régulièrement appel à des artisans. Ces derniers, qui ont pour beaucoup le statut de figure locale, ont surtout un rôle essentiel, celui de dynamiser l’activité économique de leur région en créant de l’emploi et en donnant des perspectives d’avenir aux jeunes générations. On note par exemple que la croissance du nombre d’entreprises artisanales, ces 10 dernières années, a profité à l’ensemble des régions françaises.

 

« Je préfère », une campagne populaire déployée sur tous les supports

 

Pour donner corps à cette préférence, le FNPCA a mis en scène des artisans des 4 grands secteurs de l’Artisanat, face à des Français qui affichent clairement leur préférence pour l’Artisanat sur des panneaux. Que ce soit devant le salon de coiffure de Sarah, sur le chantier d’Alain qui construit assidûment le mur d’une maison, dans l’atelier de ferronnerie de Loïc qui transmet son savoir-faire à un apprenti, ou encore en débarquant dans la cuisine de Jean-Paul en pleine préparation de pâtisseries, les Français viennent au contact de leurs artisans, pour leur témoigner leur préférence.

Populaire, sympathique et humaine, cette campagne prône la proximité et la qualité des relations entre les artisans et la société française. La signature de campagne conclut sur cette préférence, de consommation mais aussi de manière plus générale : « Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat ».

Déclinée en différents spots publicitaires et en affiches, la campagne débute le 6 novembre et se poursuivra jusqu’au 22 novembre. Et pour donner une résonnance encore plus importante au message, elle sera largement déployée sur les réseaux sociaux, Facebook, Youtube, Twitter et Instagram, avec notamment l’opération #jepréfèrelartisanat qui invite tous les Français à poster une photo de leur artisan préféré sur leurs différents comptes.

 

Découvrez ici ce qui se like et se partage sur l’Artisanat

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus ok